Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Retro-Millieres.over-blog.com

Monographie de Notre Dame des Millières et divers Savoie

1792/1793 à ND des Millières

Publié le 4 Décembre 2015 par Abbatucci in Histoire

1792/1793 à ND des Millières

Les évènements de France apportèrent un profond bouleversement dans les mœurs en effet en l’année 1789 la Savoie n’est pas encore touché, par ce qui va bientôt déferler sur l'Europe

Quelques uns craignant la rigueur de la révolution française ont déjà préférés franchir les Alpes comme les prêtres et quelques nobles mais la plupart reviendront sous le consulat

En 1789 Par décret le gouvernement révolutionnaire en France oblige les communautés a se doter d'un maire et de conseillers municipaux, et non plus de syndics et communiers, cela s’appliquera à la Savoie dés 1792. Dés lors les millierains verront leurs élus s'afficher avec la cocarde ,sur le chapeau . On se réunissait chez l’habitant ou sur la place du village, la mairie n'était pas encore édifié

Année 1792

L’armée française forte d’environ 19000 hommes commandée par Montesquiou de Fésenzac entre dans Chambéry en septembre ,et comme il n’y a pas de résistance en automne elle entre dans Moutiers .La Savoie est envahie

La question est posée pour l’ensemble de nos communes pour ou contre l’annexion 580 députés ont votés pour la réunion à la France. A cette époque Notre Dame des Millières faisait partie du mandement de Grésy sur Isère ,diocèse de Maurienne, judicature de Chambéry et dépendait du parlement de Chambéry

L’état décide que les habitants devront choisir leurs députés, officiers municipaux ainsi que l' élection d’un nouveau maire.

Les membres élus Gariod Joseph , Claude Carron, et Claude Pugeat votèrent l’annexion à la France le 14 octobre .

La contre-révolution tente par tous les moyens de reprendre le contrôle d'une situation désespérée, l'espoir renaît tout de même avec l'invasion de quatre corps de troupe mais l'offensive échoue manque d'hommes et de moyens

Le représentant de la révolution un dénommé Albitte, prends des mesures coercitives contre les prêtres et les églises heureusement grâce a l’attitude courageuse des habitants, qui s’opposèrent aux fougueux représentant de la convention.notre église a réussi a conserver ses biens

Au couvent de Sainte Marie Égyptienne ( Chambéry) est décédé le 20 juin messire Jacques Joachim d’ALLINGES marquis de Coudrée , seigneur de Sainte Hélène des Millières âgé de 67 ans fils de feu messire don Jacques d’ALLINGES

- Le 22 aout :Déclaration des droits et devoirs de l’homme et du citoyen dans la constitution de l’an II.

- Création de la légion des Allobroges.

A notre Dame des Millieres le curé Janton accepte le serment civique.

Le commissaire de la Convention pour la Savoie en remplacement de Dumas D'abord Philibert Simond ( ancien curé ) en 1793 qui su préserver les intérêts de la Savoie face à la fureur de la révolution

Le département de la Savoie s’appellera dorénavant ‘Monts-Blancs’ et celui de la Haute Savoie ‘Léman’

Année 1793

On apprend que Chambéry sera le nouveau chef lieu du nouveau département français ‘Mont-Blanc’ De Paris les nouvelles arrivent vite et l’on instaure un calendrier républicain.

Ce nouveau calendrier est particulièrement incompréhensible

Il faut en conclure que les dirigeants de la révolution veulent. Supprimer toutes attaches avec le temps passé , le besoin de refaire ,de recréer une autre vie . Pourtant tout est éphémère le calendrier ne durera qu’une année.

En la même année création des assignats. Vite ils deviendront pratiquement sans valeur. Ils permettront a certains de s’enrichir et à d’autres de perdre leur économies.

Toujours à Chambéry Claudine Déglise née à Bonvillard et femme de Jean Baptiste Berthier de Sainte Hélène a été exécutée , convaincue de tentative d’empoisonnement par l’arsenic sur Claude Portier de Sainte Hélène et sa famille.

A cette époque le représentant de la commune publié les bans de mariage sur l’arbre de la liberté

L’officier municipal de Notre Dame des Millieres Maurice Morard remplace le prêtre déplacé et signe les actes de baptême de mariage et de décès ,sur les actes on abandonne l’écriture en latin pour le français, enfin comme personne ne sait écrire on utilise des préimprimés pour les actes officiels.

Jean Coulin natif des Millières, âgé de 45 ans a été nommé engagé volontaire dans les troupes de la nation.

La nouvelle mesure des distances en France s’installe en Savoie ‘Le mètre’ qui remplace les anciennes mesures de longueur Sarde ‘Le trabuc’ convertie en mesure savoyarde la toise ce qui se traduit par des conflits larvées en particulier en Haute Combe de Savoie :

Le canton de Gresy reçoit de nombreuses plaintes de particuliers en ce qui concerne les terres cultivables les îlots de l’Isère qui ne sont pas délimités. Chacun essaye de prendre sur l’Isère un maximum de terres cultivables

Le canton est le 19ème de Savoie il comprend neuf communes Plancherine Clery, Montailleur Tournon Frontenex Verrens Arvey Saint Hélène et Cléry

La convention exprime par décret que le partage des terres des îlots de l’Isère ne pourra s’effectuer que lors du dessèchement s’il est possible ( de nombreuses querelles de voisinage ont éclaté a ce sujet). On reviendra aux anciennes mesures en 1807.

Les registres publics indiquent qu’un atelier destiné à l’extraction du salpêtre exista à Sainte Hélène jusqu'en

Les communiers ont mis leur syndic en accusation il a fait des malversations . On ascence la montagne de la Thuile et du Corbet

La chasse aux ennemis de l’intérieur

On laisse huit jours aux communes pour se débarrasser des prêtres qui n'ont pas prêter serment républicain, cela n’augure rien de très bon .La plupart des villageois étant croyant se sentent eux-mêmes persécutés.

Confiscation des biens des lieux de cultes et plus particulièrement on descend les cloches, on les transporte à Conflans pour les faire fondre et les transformer en canons..Les cloches de notre église a du subir le même sort ( il est important de souligner que l’on pouvait conserver une cloche par commune pour le timbre). Les objets du culte seront brisés.

.Les biens des émigrés sont considérés comme biens nationaux.et vendus aux enchères. Certains vont les acheter car la terre en particulier est un bien très rare a cette époque la parcelle de terre cultivée et de 20 ares en moyenne dans la Combe de Savoie (Source Palluel et Guillard dans ‘L’aigle et la Croix ‘).

Le curé Laurent Dimier de Sainte Hélène doit subir un interrogatoire , il rejoindra la prison avant d'être déporté, la population reste sous le choc de cette arrestation.

Après la conquête de la Savoie par les troupes révolutionnaires, la constitution civile du clergé fut appliquée dés le 8 février 1793

Ce n’est pas tout .

Le village, s’appellera désormais ‘LES ETAUX ‘ puis 'LES MILLIERES' et Sainte Hélène deviendra ‘Les FORGES’ pour retirer tout ce qui pourrait faire penser à l'ancien régime. Plus ou moins un an plus tard Le décret du 24 du Ier mois de l’an II est paru autorisant les communes a reprendre leur anciens noms d’origine

La nation en arme

une contre offensive Sarde est menée par le Duc de Montferrat, les troupes arrivent à Cevins le 6 octobre en cette fin d’année. Kellerman ( général français repoussera les piémontais.

Jean Coulin natif des Millières ,âgé de 45 ans se voit d'office engagé volontaire dans les troupes de la nation (Source:Notes sur le passé de Monthion par Gilbert Vincent). Beaucoup de jeunes gens sont considérés comme fugitifs, ils refusent l’enrôlement

1792/1793 à ND des Millières
1792/1793 à ND des Millières
1792/1793 à ND des Millières
Commenter cet article