Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Retro-Millieres.over-blog.com

Monographie de Notre Dame des Millières et divers Savoie

Les oratoires

Publié le 3 Juin 2016 par Abbatucci CR in Histoire

Les oratoires
Les oratoires

Définition

L'oratoire est un lieu de prière . Ce n'est pas une église, en ce sens qu'on n'y célèbre pas de messe, ce n'est pas un lieu de rassemblement pour la communauté : la prière, devant un oratoire, prend une dimension personnelle très forte.

La prière (oraison) est une attention constante à Dieu, et de ce fait elle ne saurait être confinée aux quatre murs d'une salle ou d'une église. Mais il est important d'avoir aussi des lieux pour rappeler cela. Ainsi, l'oratoire n'est pas un lieu séparant le sacré et le profane . il rappelle aux villageois l'importance de la prière comme source de la vie chrétienne

------------------------

Un but, un sens

en y venant On recherche une rupture avec le tourbillon de la vie. Un recueillement une halte spirituelle dans sa vie de tous les jours

L'oratoire est simultanément un lieu de partage et un espace où nous venons marquer un éloignement au monde. À ce titre, l'oratoire est à la fois le lieu d'une profonde dépossession - puisque chacun vient ici s'en remettre à Dieu un lieu commun, refuge familier pour tous les hommes qui viennent s'y recueillir.

Ces petites chapelles sont situés sur notre commune , comme l’oratoire de Notre Dame de la Compassion. Elle ressemble de loin à des petites maisons de poupées. Les chapelles se dressaient en général contre un mur ,ou un pilier, ou sur le bord d'une route. Elles ont été érigées afin de se souvenir d'un événement précis : Une catastrophe (Inondation, maladie) comme celle dédiée à Saint Roch.

La plupart ont été élevées par des donations de particulier , transmissibles aux héritiers qui en assument la charge et l’entretien . Certaines sont installées et entretenues par des corps de métiers : cordonniers, charpentiers, maçons. Ces œuvres sont le faite d’artisans villageois

Les confréries organisaient des processions sur la route des chapelles en récitant des prières (prière) avec des offrandes diverses . En fin de processions une collation était offerte au prêtre et aux villageois .

---------------------------------

Les chapelles ou oratoires

- La chapelle Saint Joseph c’est Antoine Baudin qui l’a fit bâtir en 1729, à la Combaz au Verdon en l’honneur de Saint Joseph, Saint Claude , Saint Grat et Saint Antoine de Padoue et la dota de quatre grandes messes par an. Elle fut bénie par le curé Freney. 1729 aujourd'hui disparue

. En 1731, une demande a été faite par le curé Freney à Mgr François-Hyacinthe de Valpergue de Masin, évêque de Maurienne, afin d’obtenir le droit d'y faire les solennités de la fête de la saint Grat. Son mobilier comprend notamment quatre chandeliers massifs dorés, des carrons d’autel, des globes, des verres et des vases. En 2009, tous ces objets ont disparu.

- La chapelle Saint Guérin fondée par Félix Declarine en 1736.

- La chapelle de Notre Dame du Puy, elle fut érigé en 1828 par Paul Buttard curé de la paroisse tout près du 'ruisseau' l’Hermettaz par le conseil de la paroisse représenté par Claude Guméry, afin de préserver l’ancienne église et le village contre les inondations. La dite chapelle a été bénite Mr Dumas recteur de cette paroisse le 6 février 1829.

- La chapelle Notre Dame des sept douleurs fondée par madame Genet-Varcin

- Une autre chapelle très ancienne était dédiée a Notre Dame de Compassion en 1730.

-----------------------

Conclusion

,L'oratoire a un caractère rural puisqu'il permettait aux paysans vivant dans un univers parfois décentré de venir se recueillir pieusement auprès d'un saint patron et de s'adonner à une prière sans pour autant se rendre à l'église

un lieu de remerciement et d'offrande avec l'espoir en retour de la protection du saint auquel il est dévoué.

Commenter cet article